Cours de base

Cours de base

Depuis l’an 2000, Jéthro enseigne au Burkina Faso les concepts de bases de l’agriculture de brousse aux cultivateurs intéressés. Le cap des 2000 personnes formées a été dépassé en 2016. Les cours, théoriques et pratiques, portent sur la récolte du foin de brousse, l’utilisation du fumier, la rotation des cultures et les bases de l’élevage.

Dans les villages où ont eu lieu les cours, des comités locaux ont vu le jour, ce qui crée une synergie très positive. Nous pouvons voir leur transformation tant dans le domaine agricole que social.

Au niveau de la qualité de vie des bénéficiaires, les principes Jéthro commencent également à porter du fruit. L’augmentation du rendement des cultures et la possibilité d’amener les cultures à maturité, même en temps de pénuries pluviométriques, réduisent l’insécurité alimentaire et la précarité de bon nombre de familles.

Par les résultats obtenus et le potentiel que représentent les concepts Jéthro, le métier de cultivateur est revalorisé. Les cultivateurs reprennent confiance en eux et les jeunes choisissent davantage de rester au village plutôt que de chercher à gagner leur vie en ville. L’exode rural est ainsi freiné.

Durée: 5 jours

Rétablir un bon cycle de la matière organique, garant d’une amélioration des sols.
  • Récolte de foin, stockage et affouragement
  • Création de petits élevages bovins
  • Collecte et épandage des engrais de ferme
  • Rotations des cultures
  • Utilisation de semences améliorées

A l’issue des cours, chacun reçoit, contre rétribution financière, les outils leur permettant de mettre en pratique leurs connaissances. Ces outils sont fabriqués en grande partie par des artisans locaux. Si l’étudiant a creusé une fosse fumière et récolté suffisamment de foin pour nourrir un bovin durant la saison sèche, Jéthro participe à l’achat de sa première génisse. Il a ainsi tout en main pour démarrer un élevage.

En devenant « cultivateurs-éleveurs », ces paysans pourront tirer profit du fumier de leurs bovins pour engraisser les champs. Les résultats sont fabuleux et bien souvent les récoltes sont multipliées par deux. Ils remplacent ainsi avantageusement les engrais chimiques, ruineux pour les paysans et détruisant leurs terres.

La formation de base est dispensée depuis 15 ans à raison de 90 à 130 participants par an. 80% des participants ont pu démarrer un élevage bovin.

Laissons le mot de la fin à deux participants

Mme Hélène Ilboudo, 37 ans, 4 enfants
« La joie d’une femme, c’est de voir ses enfants en bonne santé, aller à l’école et avoir de la nourriture dans la famille. Avec l’aide de Jéthro, cela est devenu une réalité dans plusieurs foyers. Pour moi, Jéthro est venu pour nous aider à trouver nous-mêmes des solutions à nos problèmes, nous accompagner dans notre condition et nous donner la satisfaction d’être paysan ».

M. Sylvain Nana
« Je remarque que Jéthro nous amène à un changement total de mentalité. Ne pas avoir chaque fois la main tendue vers l’extérieur mais trouver des solutions sur place, et cela passe par quelques règles à respecter. Pour moi, continuer à nous soutenir de cette manière changera un jour le visage du paysan burkinabé ! »

Vous trouverez davantage d’informations sur le Centre et les formations dans notre journal.